Le Burkina Faso dispose d’aérodromes secondaires dont 49 sont ouverts à la circulation aérienne publique :

  • 12 dont la gestion est confiée à l’ASECNA (Article 10)
  • 37 sont gérés par l’Etat Burkinabè (ANAC)
  • 13 sont théoriquement utilisables et leur praticabilité doit être confirmée à la suite des visites effectuées après la saison pluvieuse