L’enjeu de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile a été le soubassement de la restructuration du secteur de l’aviation civile. Cette restructuration a réaffirmé la mission régalienne de contrôle et de supervision de l’aviation civile.

L’ANAC-BF se trouve au cœur de ce nouveau dispositif qui est bâti sur une stratégie et une philosophie qui reflète ses valeurs et sa raison d’être.

La stratégie s’articule autour de l’élaboration de trois documents cadres :

  • Le Programme National de Sécurité de l’aviation civile ;
  • Programme National de Sûreté de l’aviation civile ;
  • Les Budgets programmes pour l’élimination des carences.

La philosophie est construite autour de trois (03) postulats :

  • La reconnaissance qu’il existera toujours des menaces à la sécurité ;
  • L’affirmation que la sécurité est l’affaire de tous ; L’établissement de normes d’organisation.
  • l’établissement de normes d’organisation

Ainsi, l’ANAC-BF œuvre à réaliser sa vision d’un développement sûr, sécuritaire et durable de l’aviation civile.

Pour réaliser cette vision, l’ANAC-BF a établi les objectifs stratégiques ci-après pour la période 2012-2016.

L’Agence  Nationale de l’Aviation Civile   œuvre  à réaliser sa vision d’un développement sûr, sécuritaire et durable de l’aviation civile.

Pour réaliser cette vision, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile du Faso  a établi les Objectifs stratégiques ci-après pour la  période 2012-2016 :

 I. Renforcer la sécurité de l’aviation civile en prenant les mesures suivantes :

a.  Élaborer et approuver le programme national de sécurité du l’aviation civile du Burkina Faso ;

b. Appuyer la mise en œuvre  des systèmes de gestion de la sécurité communs à tous les domaines liés à la sécurité  de l’aviation civile  chez  les fournisseurs de services aériens ;

c. Etablir   une organisation, dont la capacité de supervision de la sécurité, repose sur  la mise  en œuvre effective des huit éléments critiques reconnus par l’OACI

II. Renforcer la sûreté de l’aviation civile en prenant les mesures suivantes :

  1. Elaborer et adopter  le programme national de sûreté de  l’aviation civile du Burkina Faso ;
  2. Elaborer et adopter le programme national de contrôle qualité de l’aviation civile du Burkina Faso ;
  3. Elaborer et adopter  le programme national de formation en  sûreté de  l’aviation civile du Burkina Faso.

 III. Améliorer la compétitivité de la desserte  aérienne  en prenant les mesures suivantes :

  1. Postuler à la certification IASA  de la Fédéral Aviation Administration  (catégorie One).
  2. Poursuivre les actions de développement des infrastructures aéroportuaires, tout en améliorant leur gestion, notamment par le biais des partenariats publics privés ;
  3. Développer le concept de hub régional.

IV. Renforcer le capital technique humain dévolu à l’aviation civile par la mise en œuvre des mesures suivantes :

  1. Renforcer les capacités du personnel technique par la formation et le recyclage ;
  2. Promouvoir la coopération et le partenariat dans le domaine de l’expertise technique et de la formation ;
  3. Mettre en place des centres de formation aux plans national et régional.