Chers internautes, vous qui nous faites l’amitié de visiter notre site, je vous souhaite la cordiale bienvenue.

 De la Direction Générale de l’Aviation Civile et de la Météorologie à l’Agence Nationale de l’Aviation Civile, que de parcours et de bonds qualificatifs pour une aviation civile, sûre, ordonnée et efficace au service du développement socio-économique du Burkina Faso.

 Il est à noter que ce recentrage institutionnel récemment opéré dans la politique de notre transport aérien obéit aux profondes mutations aéronautiques en Afrique et dans le monde. En effet, selon les résultats des audits de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), nos Etats africains dont le Burkina Faso ne s’acquittent pas de manière optimale et satisfaisante de leurs fonctions de supervision de la sûreté, épine dorsale du secteur aéronautique. D’où tout le sens de ce recentrage institutionnel orienté vers la mise en place d’un cadre réglementaire et d’un mécanisme balisé pour une collecte abondante des ressources financières et techniques dans l’optique d’appliquer les exigences minimales de la Convention de Chicago.

 Nous nous efforçons donc d’atteindre avec la contribution de tous, notamment de l’ensemble du personnel de l’ANAC, l’objectif visant  à bâtir une aviation civile forte, performante et ordonnée et ce, en phase avec les normes édictées par l’OACI, la Commission Africaine de l’Aviation Civile (CAFAC) et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

 Pour cette raison, je place mon mandat sous le sceau de :

  • La promotion continue du Capital humain,
  • Le renforcement des mesures et actions dans le domaine de la sécurité et de la sûreté de l’aviation,
  • L’amélioration de la compétitivité de la desserte aérienne.

 Ce chalenge, nous le gagnerons ensemble, si dans un premier temps, vous vous appropriez et utilisiez à bon escient toutes les informations que nous nous efforçons de mettre à votre disposition à travers ce site. Cette première phase de familiarisation permettra assurément de briser ce préjugé autour d’un secteur généralement perçu comme hermétique et en ce moment, nous pourrons être dans le même cockpit pour échanger et constituer une force de propositions pour assurer au mieux les nobles et délicates missions confiées à l’Agence Nationale de l’Aviation Civile.

 Je vous remercie de votre aimable attention.